• Attention : Moquage !

    Attention : Moquage !

     

    Les habitués de mon blog (3 personnes) connaissent les QALC, Questionnaires A La Con, où je m'interroge moi-même toute seule personnellement, en me posant des questions profondes qui ne méritent pas de réponse, auxquelles je m'empresse néanmoins de répliquer. Dans la même veine d'absurdité, j'ai décidé ce soir, d'inaugurer les DALC. Dialogue Avec Les Cons. Dialogues que je pioche sur mon fb où des cons en nombre, viennent m'emmerder en toute inconscience d'eux-même, se rêvant intellectuel ou comique de renom, philosophe, psychologues, politique,  mon essence , mon seul désir, mon tout, mon but etc...

    Cet article est le premier d'une longue série, je le crains,  c'est dingue comme il peut y avoir comme cons sur facebook. Oui, je sais on est toujours le con de quelqu'un, et en l’occurrence ce soir, j'ai été la conne de Gaspard, le con monsieur qu'est venu me causer.

    Depuis que je parle de cul, j'ai, sur fb,  de nombreuses demandes d'amis, provenant de parfaits inconnu.e.s, qui ne daignent pas m'adresser un message, ni même m'ouvrir leur mur. J'imagine que je suis sensée les accepter, juste parce qu'ils le demandent. C'est sans compter que j'en ai rien à battre. Je poste donc régulièrement des messages informant mes lecteurs, que s'ils veulent me demander en ami, il doivent m'envoyer un message me disant qui ils sont, ce qu'il viennent faire là, et comment ils sont arrivés là. Ca me permet de :
    1) Faire le tri des demandeurs compulsifs d'amis et eviter d'envahir mon fil d'actu pour rien.
    2) Limiter l'accès aux débiles profond qui se croient autorisés à m'envoyer des photos de leur teub, ou des poèmes sur mes pieds, quand ils ne volent pas mes photos pour les mettre sur des groupes fétish.
    3) Faire des listes d'amis par centre d'intérêt, eh ouaï ! Il n'y a pas que le cul qui m'intéresse dans la vie.
    4) Genre me donner l'opportunité de faire des rencontres INTERESSANTES !!! Et sinon, ils peuvent toujours s'abonner à mes publications.
    5) Je fais ce que je veux, merde !

    Gaspard, donc, puisque j'ai décidé de l'appeler comme ça (je ne fais pas dans la délation ni l'humiliation publique, quoique ça me tente parfois) m'envoie une demande d'ami  ainsi qu'un message privé que je lis. Je vous copie colle le dialogue.

    Gaspard : Joli jeu de mots.
    
Le livre est encore plus captivant que le film (le cercle des poètes disparus)

    

Moi : bonjour, pouvez vous me dire à quoi vous faites référence ?



    Gaspard : A deux choses:

    1- votre pseudo
    
2- le film que vous avez aimé 
et en trois : bonjour



    Moi :  Très bien merci. Vous m'avez fait une demande d'ami et m'avez adressé un message pour le moins sibyllin en mp. Pure curiosité de ma part, avez vous lu sur mon mur les différents mots où j'explique ce que je veux lire sur le mp qui accompagne une demande d'ami ? Est ce visible et accessible ?


    Gaspard :  j'avoue n'avoir pas lu, (Bingo ! sinon tu saurais que les mp comme ça, me gonflent ! j'en ai rien a foutre, je ne sais pas qui t'es, et pourquoi est ce que ça m'intéresserait de le savoir, hein ?) c'est juste le jeu de mots du pseudo, je vais donc lire et vous répondre,
    minute, je reviens. (Jusqu'ici tout va bien. Pas de quoi fouetter son chat.)
    j'ai trouvé mais je n'ai pas encore commencé à lire, et pour cause 
j'ai le devoir (le devoir ? comme il y va lui !) de répondre à ton (tien ! on passe au tutoiement, comme ça direct !) attaque envers moi
. (quelle attaque ?) Ta petite liste de demande d'ami
, tu l'as faite hier à 18H42, (je n'ai faite aucune liste de demande d'ami... et encore moins petite, je ne fais pas de peites choses moi, monsieur !) comme c'est indiqué 
et je t'ai envoyé ma demande accompagnée de mes mots sybillins (uh ! l'a pas aimé le mot) avant ta publication. 
Si j'avais su j'aurais acheté un cerveau (bonne idée, oui) avant de faire ma demande accompagnée de mes mots sybillins. (hey! calme toi, c'est pas une insulte) 
Maintenant, je vais lire ta petite liste de demande d'ami, minute, je reviens
. (ok, il doit vouloir parler de mon post qui concerne les demandes d'amis, hé bé ! ! On dirait qu'il est fâché le Gaspard. Et c'est pas parce qu'il n'est pas paranoïaque que tout le monde n'est pas après lui)


    Nous ne nous connaissons pas, si ce n'est ici, sur facebook (Sur fb non plus on ne se connait pas mon gars. Py va falloir que tu calmes ta joie si tu veux que ça arrive !) 
la motivation?  (oui, pourquoi veux tu être mon ami ?) Le jeu de mots de ton pseudo, et le cercle des poêtes disparus, avec un brin de curiosité
 pour la présentation? (la présentation de qui ? l'es est pas allé voir la mienne en tout cas.) J'attends au moins que tu lises ce que j'ai écrit, et je le ferais, certainement, héhé 
PS: je viens d'annuler ma demande en ami. (Mais le gaspard il "attend au moins" ce qu'il veut, je m'en fou ! C'est lui qui  frappe à ma porte !)

    

Moi : bien.
    Bonne fin de journée à vous (Il veut quoi le Gaspard ? Est ce que je lui demande pourquoi il s’énerve ou...)

    Gaspard : je la reformulerais lorsque j'aurais ton acceptation (mon acceptation a quoi ?)
    bien pour l'annulagtion?
 riressssssssssssssssss 
annulation**
je me présente ou pas??????

    Ode, (A.U.D.E. c'est comme le porc salut, c'est écrit dessus, bordel !) je peux être franc avec toi? (nan, vas t'en !)

    

Moi : C'est à vous de voir. C'est vous qui m'avez fait une demande d'ami. (Mais il est combien dans sa tête ? )

    Gaspard : je t'ai cité les motivations de ladite demande 
la curiosité n'est elle pas mère de toutes les découvertes? (donc mon pseudo lui plait, il aime lui aussi un vieux film, et hop on est amis. Et au prochain like, on couche ensemble ?) Tu veux vraiment savoir la vraie motivation? (Ha ok ! ça, c'était pas la vraie motivation. Je suis tres tres curieuse !!! Qu'est ce que ça pourrait bien être ???) 
****, 46 ans, je vis entre *** et *** 
voilà, je me suis présenté 
et tu veux connaitre la vraie motivation ou non?
 ( Il se fou de ma gueule, ou il est  débile profond ? Est ce que je veux sa vraie motivation, la vraie de vraie de vraie ? Ben, enfin, je sais plus trop là. Est ce que j'ai vraiment envie de savoir pourquoi Gaspard se paie un trip sur ma messagerie ?)
    et tu viens de changer tes paramètres, tu n'acceptes plus d'invitations 
(ha bon ?) comme quoi, on ne dit jamais la vérité (qui on ?), héhé
 allez, à un de ces 4 (Bonne idée ! A un de ces 4 jeudis, hein, tant qu'a faire, parce que là... c'est comme qui dirait que ça devient un peu lourdingue.)


    j'ai beaucoup de mal à croire que tu as l'âme artiste, ça ne colle pas avec ton personnage (haha ! mdr! Ce qu'il est bête ! Il me parle de mon âme maintenant ! Comme s'il y avait une âme pour les artistes, une âme pour les boulanger... Une âme pour les blaireau peut être ?)
    


Moi : 1) je n'ai rien changé du tout.
    2) Je ne vous connais effectivement pas, ni sur fb ni ailleurs (échanger 3 mots n'est jamais connaitre) et rien de ce que vous me proposez me donne envie de le faire.
    3) Ce que vous croyez de moi ne regarde que vous.
    4) Si les gens qui disent du mal de moi savaient ce que je pense d'eux, ils en diraient beaucoup plus. ;)
    
Bonne soirée.



    Gaspard : 4 c'est une citation de Clémenceau, je crois ou de Shaw
    ou quelqu'un d'autre (ha ben oui, c'est quelqu'un qui l'a dit, ça c'est sure ! Et pourquoi pas Harry Potter, hein ?)
    mais pas de toi (nan, effectivement ! bien trouvé !)
    lorsque tu cites quelqu'un tu devrait donner son nom, héhé
    Pour une artiste, c'est du plagiat, tsssss (même quand on a pas une âme d'artiste, c'est du vol. "Plagiat" Emprunter à un ouvrage original, et à son auteur, des éléments dont on s'attribue abusivement la paternité en les reproduisant, avec plus ou moins de fidélité, dans une œuvre que l'on présente comme personnelle. c'est gentil Gaspard, mais je n'ai pas la folie de croire que nos échanges sont une œuvre.)
    ma vraie motivation étant d'apprendre la langue française, je suis nul, ha! (ok ! alors pour demander des cours de français gratos en ligne, Gaspard commence par faire chier les gens  ! L'est bon. Et ça marche ? Na... ben na !)
    alors madame sait tout (hé bing ! ça, je suppose que c'est une flatterie pour m'encourager à prendre de mon temps pour le pauvre immigré qui a besoin de cours de français. Français qui à part quelques fautes semble assez bien maitrisé)
    tiens, madame sait tout, ça donne MST (ça , ça doit être le trait d'humour qui fait craquer les filles)
    haha (bingo ! ... Nana mais non ! je suis naïve ! c'était une insulte voilée ! Il me traite de MST ! oh la la je suis vexée ! Ca fait maaaaaal !)
     
    Moi : C'est de Sacha Guitry et je ne crois pas avoir à me justifier auprès de vous. Je site qui je veux, si je veux, sans nommer mes sources, si j'en ai envie dans une conversation privée. Aucune loi ne m'y oblige et je ne crois pas que les ayants droit ni l'académie française viendront me chercher des poux .

    Gaspard : te justifier? non, du tout (Merci , oh mais merci !!! C'est tellement généreux de sa part ! je suis touchée, vraiment !)


    Moi : Vous avez 46 ans dites vous ? Votre comportement à mon égard trahit une grande immaturité. C'est conscient ?

    Gaspard : c'est que je suà mes heures perduesis con (ok, alors surtout, Le Gaspard ne se relit pas et ne se corrige surtout pas, au cas où je comprendrais du premier coup, ce serait dommage !)
    sourire (je sais pas vous, mais moi, les "rire" "sourire" ou autre  du genre me sortent par les trous de nez ! "Clin d'oeil langue sortie". "Bouche grande ouverte découvrant les dents, yeux hagards")
    et mes heures perdues sont innombrables (il n'y a pas que les heures qui soient perdues... Et il faut que je vous dise un truc ouf super secret, que j'ai jamais dit avant: JE M'EN FOU !)


    Moi : Cet échange ne m'intéressant pas, je vous souhaite le bonsoir.

    Gaspard : aide moi, tu veux. (demande ou ordre ?)
    ? (impatience ?)
    Je veux apprendre la langue française (je n'en crois évidemment pas un mot, mais même si c'était vrai, je le répète, en quoi ça me concerne ? Je ne suis pas prof de français ! )

    Je l'ai bloqué le Gaspard, j'allais pas y passer la soirée non plus.

    Comme disait Audiart, Les cons ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnait.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :