• Blouson noir

    Je marche dans la ville. J'ai mon blouson noir avec une rayure blanche au milieu.

    Je marche dans la ville avec mon blouson noir.

    Je suis un blouson noir et je marche dans la ville.

    Je suis un blouson noir et je marche dans la ville avec d'autres blousons noirs.

    Personne ne les voit, mais moi je les sens. Je les sens sur ma peau, ma poitrine. Mon blouson noir porte en lui d'autres blousons noirs.

    Ils sont mes compagnons, mon armure, ma garde.

    Je marche dans la ville, sous la pluie, je n'ai pas peur de me mouiller, je n'ai pas froid, je n'ai pas peur, avec ma garde autour de moi.

    J'ai les cheveux longs, un blouson noir, un jean qui traine par terre, je marche dans la ville et je dévisage les passants qui baissent les yeux.

    Les passants baissent les yeux, détournent leurs regards, je leur fait peur, moi et ma garde, je leur fait peur. 

    "Quand on arrive en ville...Tous l'monde change de trottoir..."

    J'appelle Kevin, j'ai 13 ans et demi, bientôt quatorze, je vis à Paris, juste à côté, Boissy Saint Léger. Mon beau père m'a acheté un blouson noir en faux cuir. J' m'en fou que ce soit pas du vrai. C'est le symbole qui compte. Et moi je sens le symbole qui colle a ma peau. Je sens que j'ai 18 ans, que je marche dans la ville, en blouson noir avec d'autres blousons noirs, je croise des passants et ils ont peur. Je marche dans la ville sous la pluie, Je sens que je suis fort, plus fort que tout le monde. Je sens que je n'ai plus peur. 

     

    ... ... ...

     

    Je vais rentrer... j' commence a cailler ... Et puis j'ai faim ... 

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 25 Février 2011 à 21:37
    luce
    La fin est très bien amenée, tendre et drôle.
    2
    Vendredi 25 Février 2011 à 21:37
    Akynou
    Je n'ai besoin de personne
    En Harley Davidson
    Je ne reconnais plus personne
    En Harley Davidson
    J'appuie sur le starter
    Et voici que je quitte la terre
    J'irai peut-être au Paradis
    Mais dans un train d'enfer
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :