• C’est que l’histoire était belle.

    C’est que l’histoire était belle.Elle s’était promis ! Ouais ! Elle s’était promis que bon, ça suffit la maintenant ! Ca va bien les petites filles apeurées, avec le temps, c’est quand même moyen crédible. Elle s’était promis de reconquérir sa liberté ! Fini les belles épaules sur lesquelles pleurer, elle a autre chose à faire, nomého !

    Voilà, bon, elle va commencer par se reposer parce qu’elle est crevée, là, un peu sous tension, faut qu’elle lâche la pression, mais des que la bise arrive, hop hop au boulot, elle va tout défoncer.

    Et puis voilà t’il pas qu’au premier prince charmant qui passe, elle saute sur le blanc destrier et tayo tayo, elle file vers des lendemains enchanteurs. Ni une ni deux, sans rien demander à personne, elle prend la tangente. La voilà bercée par la cavalcade infernale, elle ferme les yeux surtout, faut profiter à fond ! Sauf que.

    Sauf que, le prince charmant n’est pas un prince, même si elle le trouve tout à fait charmant, qu’elle n’est toujours pas une princesse même si elle est absolument charmante, et la vie n’est pas non plus un compte de fée. Et que le zig, là il a dit non. Il a des trucs à faire sur sa blanche bécane, et qu’il n’a pas de place sur le porte bagage.

    Ouin, ouin, dit Elle ! Je te plais pas, c’est ça ?

    - C’est pas toi, c’est moi !

    - Mais oui, mais…

    - Y a pas de mais…

    - Mais si…

    - Mais non…

    - Mais si mais si… padam padabam !

    STOP !

    Euh je fais quoi, là, un caprice ? Se demande-elle enfin.

    De moi à moi, on doit avoir une conversation, se prévient elle :

    Reprenons depuis le début. Il a dit non ! C’est pas clair ? Si mais… Mais quoi ? T’as envie qu’il prenne en charge ton bonheur ? T’avais pas dit que dorénavant tu le prendrais en charge toute seule ? T’es pas en train de tout confondre, là ? Mouef !

    Oh les belles promesses en l’air, oh les jolis vœux ! C’est pourtant pas la nouvelle année ! Ué…

    - Oui, mais…

    - Chut !

    - Non mais c’est qu…

    - Tss !

    - J…

    - Ca suffit maintenant ! Il faut te le chanter ou quoi ?

    - Non, mais c’est que …

    - C’est que l’histoire était belle. Je te crois, tu as du talent ma caille. Tu sais raconter des supers histoires. Mais si tu te mets à y croire t’es mal barrée. Alors oui, c’est plus facile de croire à ses rêves que de vivre sa vie. Oui, ca fait peur quand on se retrouve toute seule, comme ça, d’un coup et que c’était pas au programme du jour. Mais bon… t’en as vu d’autres et puis t’es grande maintenant, hein ? C’est pas plus compliqué que ce que tu fais tous les jours, juste qu’il faut arrêter de te demander tout le temps si t’as le droit ! Parce que t’as le droit. Même si on dit de toi que t’es une salope, même si on te regarde de travers, t’as le droit, parce que c’est comme ça, c’est tout ! Et comme disait l’autre, si t’as pas le droit, prends le gauche ! C’est bon ? Relève toi maintenant !

    - C’est bon, j’ai compris.

    - Remets moi un peu d’ordre dans tout ça.

    - Ok.

    - Non mais vraiment !

    - Oui vraiment, ça va ! C’est bon ! T’es pas ma mère ! 

    Alors Elle se relève et commence à ranger le bordel dans sa tête. Elle met les rêves éveillés dans la boite « inspiration », les projets, elle les sort de la boite à rêve, les dépoussière et les remet sur l’établis. Voilà. Comme ça ! Et quand elle aura fini de ranger, Elle n’attendra personne pour se foutre un bon coup de pied au cul.

    Parce que bon, les histoires c'est joli, on adore que le prince charmant il bricole à la maison, nous montre ses gros bras musclés, nous fasse des câlins avec mais quand ça va mieux, on redevient furieusement indépendantes, hein ?

    Allez zou !

    Et ne me dites pas que ça vous est jamais arrivé, je ne le croirais pas ! 


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :