• Douce obssession

    Douce obssessionQui m'envahit et qui m'enchaine. Du lever au coucher, accompagne mes pensées, le soir venu remplace mes rêves. Elle s'est immiscé dans la morsure du soleil, la caresse du vent. Elle accompagne le rire de mes amis, assiste aux repas, partout ou je suis, quoique je fasse, elle est là. Si je me livre à elle, elle enflamme mes sens, m'incendie puis disparaît ne me laissant que le vide qui s'approprie tout. 

    C'est un concept, une idée avec laquelle je joue et me teste. Je me confronte à elle, la projette, l'observe. Je fais ce que je veux d'elle, elle est à moi, ou suis-je à elle ? Qui est le maitre, la pensée ou le penseur ? 

    Que va-t-elle faire de moi, que vais-je faire d'elle ? La concrétiserai-je, m'éprouvera-t-elle ? Je ne sais rien. Je sais juste qu'elle est là, qu'elle me bouscule, qu'elle me change. Etonnée et ravie je la laisse faire. Je me livre à elle, sans détour ni artifice, je me dépose à ses pieds la laissant maitresse de mon sort.  

    Parfois inquiète, j'ai peur qu'elle m'échappe, me quitte, me déserte me laissant plus vide que jamais, qu'elle me libère quand je veux être assaillie. Alors je la nourrie, je renforce sa présence. Je lui sers des espoirs fous, des utopies délicieuses, croyant me l'attacher, mais c'est moi que j'enchaine. Elle est libre, lointaine et toujours à mes côtés. Je lui appartiens, amoureuse de mes chaines. 


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :