• Journée internationale des droits des femmes.

     

     

    La femme domine, touche, provoque, aguiche. Elle est intelligente et sage. Elle s’insinue, montre subtilement le chemin, donne des ordres, impose ses vues. Elle est pressée, patiente. Elle vole, flotte, marche d’un bon pas, traîne la savate, s’alanguit mollement, contemple, regarde, voit. Elle veut la qualité et la quantité, elle est exigeante, capricieuse, responsable, autonome et passive. Elle juge, analyse, pardonne, garde rancœur. Elle soigne, apaise, nourrie, blesse, abandonne. Elle écoute, parle, crie, chante. Elle rie aux éclats, pleure à chaudes larmes, glousse, ricane, prend sur elle. Elle brille, s’illumine, s’étiole, inspire, expire. Elle parle d’amour, de solitude, de sexe, d’art. Elle est muse et artiste. Elle est facile, tendre, inflexible et dure. Elle est indépendante, complètement accroc, soumise, docile, vénale. Elle est indomptable, farouche, incorruptible. Elle commande, obéit, gère, organise, mémorise, oublie, commet des erreurs, elle est humaine. La femme ne se justifie pas, ne s’explique pas, elle existe. La femme n’existe pas. Les femmes existent et sont ce qu’elles veulent, ce qu’elles peuvent.

    Et enfin, les femmes sont un ensemble de toutes les beautés et laideurs possibles, car ce sont des êtres humains.

     

    Photo: Heather Hazzan / / Courtesy All Woman Project


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :