• Les cons sont de sortie

    Les cons sont de sortieEncore une nuit d'insomnie qui se profile. Je m'étais pourtant promis d'aller me coucher autour de minuit. il est 3 heures du mat et je ne suis pas du tout en train d'aller au lit. Ca m'énerve.

    Alors pour m'occuper : 

    Aujourd'hui, les cons étaient de sortie : 

    Con n° 1

    Deux ados, sur le trottoir, marchent, frigorifiées sous la pluie, luttant contre les rafales de vent qui leur colle les cheveux sur le visage. Elles portent un petit blouson qui leur arrive à la taille, le pull descend sous les fesses sur un jeans clair slim rentré dans des baskets fluo. Un sac de toile en bandoulière. Il fait déjà nuit, une voiture qui roule trop vite sur cette toute petite rue, provoque une immense gerbe d'eau qui détrempe les deux ados. Elles hurlent, la voiture ralentit, le passager sort la tête par la fenêtre, le conducteur clacksonne puis accélère laissant les gamines trempées comme deux connes, sur le trottoir. Ok, c'est drôle. Mais j'ai vu la scène et les ados elles avaient quoi, 13 ans à tout casser, elles n'ont pas compris ce qui leur arrivait. Les p'tites pépettes qu'étaient toutes belles, toutes fière de leur look. Elles avaient l'air aussi perdu qu'un chat persan sorti du bain. Vous avez déjà vu ça ? Non ? ici ok, c'est rigolo, mais c'est méchant.

    Con n°2

    Je suis allée déposer une lettre directement dans la boite du collège de mes filles. La gardienne m'avait dit, attention, la boite de l'établissement n'est pas facile à trouver. Elle se trouve sur le bâtiment au fond du parking entre la primaire et le collège. J'ai trouvé le bloc de boite aux lettres. Un bloc de 12 boites environ, difficilement rattable. Et effectivement, j'ai pas trouvé la boite en question. Il y avait des noms de gens et des boites sans nom, mais pas celui du collège. Je suis repartie avec ma lettre. "Attention ! C'est pas facile à trouver !" Nianiania ! Pauvre conne !  Ok, c'est drôle, mais c'est méchant !

    Con n°3

    Je vais chercher une copine à la gare. Je roule devant à deux à l'heure pour voir si elle est déjà arrivé. Il n'y a personne sur la chaussée. Avant de rouler sur le passage piéton, je m'assure que personne ne veut traverser. Personne, je continue à la même vitesse et je continue aussi de scuter la sortie de la gare quand soudain mon coeur  explose dans ma poitrine. Je sursaute, me fais mal à l'épaule. Je me retourne, un femme me traite de tous les noms. Si j'ai bien compris, je ne roulais pas assez vite, je l'ai contraint à dévier sa route. ???

    Con n°4

    Un mètre plus loin, j'avise une place ou je peux me garrer pour attendre ma copine. je mets mon clignotant, dépasse la place en m'assurant que personne ne me colle au cul. Je passe la marche arrière, je me retourne, et la, une voiture s'arrête juste devant la place que je convoite. Une personne descend, va au coffre, sort une valise, dit au revoir... Je garde mon sang froid. Je tiens quand même à faire reconnaitre ce don exceptionnel. J'attends qu'elle s'en aille. Elle part, je fais ma manoeuvre, mais comme la place est courte, il faut que je repositionne la voiture pour la faire rentrer.

    Con n°5

    Je ressors de la place, remet mon clignottant, mets la marche arrière, me retourne pour refaire ma manoeurvre et là... Un autre con s'arrête juste devant la place que je convoite. Argh ! Je ne suis pas sortie de la voiture, je n'ai pas hurlé, j'ai juste abandonné l'idée de me garer. Je l'attendrais donc en double file.

    Con n°6

    Une troisième voiture passe à côté de moi en clacksonnant. Elle a les champs élysées pour passer, mais non, elle me clacksonne et en passant me fait des gestes obsènes.

    Euh ! Là, j'ai ris.

    Bon et bien maintenant, je fais me coucher. Ouais, je sais, c'est comme à l'opéra j'annonce ma sortie pendant une demie heure. 

    Je pars... Je m'en vais... Ooohhhh! Je pars maintenant, là, tout de suite, ça y est, je suis sortie... maintenant, ça y est je sors. Je suis sortie, couchée, au lit au dodo, je dors, quel bon sommeil... Aaaahhh !


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :