• Non, l’Académie française ne prévoit pas d’enseigner le langage sms dans les écoles pour faciliter le travail des fainéants.

    Non, l’Académie française ne prévoit pas d’enseigner le langage sms dans les écoles pour faciliter le travail des fainéants.Je lis depuis ce matin, une foule de messages et commentaires sur facebook de personnes s’indignant de cette nouvelle réforme absolument scandaleuse.

    Alors dans un esprit d’apaisement, je me suis renseignée et j’ai appris que cette nouvelle réforme n’est pas nouvelle, puisque c’est celle de 1990, qu’elle est déjà appliquée depuis belle lurette, et que le grand changement, c’est juste la mise à jour des derniers manuels scolaires. Ainsi, disgrâce infâme inonde mon âme, à partir de septembre, tous les manuels scolaires proposeront la même orthographe. Dorénavant, un même élève n’apprendra plus deux orthographes différentes, selon les manuels qui lui sont proposés.

     

    Damned, le gouvernement va-t-il assigner à résidence les personnes qui, maitrisant l’ancienne orthographe feraient le choix de continuer à l’utiliser ? Là, j’ai bien peur de décevoir bon nombre d’inquiets. Non, il ne leur arrivera rien. L’académie assure qu’il n’est pas prévu de sanction. Personne ne huera, personne ne criera haro sur le baudet, contrairement à ceux qui ont des difficultés en orthographe, ceux qui refusent le changement ne subiront pas d’humiliation publique.

    Mais… en quoi consiste donc cette réforme qui date de... 25 ans ?

    Et bien, je cite le journal Le Monde :

    « Cette réforme propose une série de modifications telles que :

                - Harmonisations lexicales (« charriot » avec deux « r » pour être similaire à « charrette »), (qui pour la petite histoire différence, est due à une erreur de recopiage, je parle du temps ou les livres s’écrivaient à la main.)

                - Regroupement de noms composés (« weekend » plutôt que « week-end »)             - Suppression de certains particularismes, dont l’accent circonflexe. »

    On se calme et on respire. Non, le circonflexe ne disparaît pas !

    La réforme n’abolit pas l’usage de l’accent circonflexe. En réalité, celui-ci devient facultatif sur les « i » et les « u », mais est maintenu sur les « a » et « o ». Et il reste employé dans les cas suivants :

    Au passé simple : nous suivîmes, nous voulûmes, nous aimâmes ; vous suivîtes, vous voulûtes, vous aimâtes…

    À l’imparfait du subjonctif (troisième personne du singulier) : qu’il suivît, qu’il voulût, qu’il aimât…

    Au plus-que-parfait du subjonctif : qu’il eût suivi, il eût voulu, qu’il eût aimé…

    Et quand il apporte une distinction de sens utile genre dû /du, jeûne/jeune, mûr/mur sûr/sur … dans la mesure où l’enlever créerait une confusion de sens entre deux mots, et bien truc de dingue, les académiciens ne sont pas tout a faits séniles (quoique) on le garde !!!

    Inutile donc de s’affoler, de twitter fébrilement des âneries telles que « Non mais, imaginons : « Je suis sûre ta sœur elle va bien" et "je suis sur ta sœur elle va bien" C'est pas pareil.#JeSuisCirconflexe » je tiens à vous rassurer, la bonne écriture est « Je suis sûre, ta sœur, elle va bien. » Et « Je suis sur ta sœur, elle va bien ». Ce n’est pas pareil. #Jesuisunepauvrecônne

    Alors oui, il y a le « Oignon » qui se transforme en « Ognon » qui pique un peu les yeux, et « Nenuphar qui se transforme en Nénufar » qui est scandaleux. Mais quand on se souvient que ce mot vient du persan نیلوفر, nīlūfar ou de l’arabe نلوفر, nīnūfar ; plus avant, du sanscrit नीलोतपल, nīlotpala (« lotus bleu »), composé de नील, nīla (« bleu-noir ») et उतपल, utpala (« lotus ») et que le Dictionnaire de l’Académie française avait délaissé « nénufar » pour adopter nénuphar dans son édition de 1935, puis est revenue à la graphie initiale en 1990 du fait de l’origine arabo-persane du mot, laissant au graphème « ph » la fonction de transcrire la lettre φ, phi du grec ancien, et bien on fait moins le malin.

    Étrangement, je n’ai vu personne râler sur le fait que selon les nouvelles règles, on peut mettre des tirets partout entre les chiffres écrit en lettres. Par contre, qu’est-ce que j’ai pu entendre de gens râler contre l’incohérence de la règle initiale !

    Allez, je vous mets un petit lien qui va bien, avec les dix nouvelles règles. Détendez-vous, ça va bien se passer : "Miniguide" Et comme je le dis souvent : » au début, ça pique, ensuite, c’est magique ! »

    Je suis tentée, j’avoue, par l’envie de me foutre monumentalement de la gueule de tous ceux qui refusent la réforme de l’orthographe, qui s’offusquent et dénoncent un nivellement par le bas, qui se gargarisent de notre si précieuse langue française. Faites leur faire un concours d’orthographe à ces grands auteurs, ces amoureux des belles lettres, et c’est toute l’Académie française qui se retourne dans sa tombe. Mais je résisterai à la tentation, je serai forte et magnanime. Je résisterai à l’envie de leur jeter au visage, les innombrables fautes de ponctuation, de liaison, qui sont autant d’écorchures de la langue de Molière, qui déjà en son temps, moquait les précieux et les ridicules.

    Chers Défenseurs de la langue française qui employez couramment tant d’anglicismes, soyez favorables à l’évolution de l’orthographe, détachés de la sacrosainte étymologie (qui semble un terrain trop mouvant pour y bâtir des convictions définitives), ouverts à l’innovation, mais ad vitam aeternam rétifs à l’incohérence ! Amen !

     

     


  • Commentaires

    1
    Lundi 8 Février 2016 à 09:34

    Ah ! QUAND MÊME !

    Enfin je lis un commentaire sensé sur la " chôse " ! Aberrant, comme tu dis, le nombre de personnes (et plutôt pas bêtes souvent) qui véhiculent un ramassis de n'importe quoi, à coup d'illustrations idiotes légendées de manière sybilline, juste pour prouver qu'ils existent sur la toile.

    Une amie m'a fait parvenir ce lien, c'est bien par là qu'il faut commencer avant de commenter quoi que ce soit. Où l'on découvre en effet qu'il n'y a pas vraiment péril en la demeure, que tout est déjà en place depuis 1990.

     

    Il m'arrive plus souvent qu'à mon tour de dire des âneries plus grosses que moi, mais là, je me trouve battue à plate couture par tout ce que je lis depuis quelques jours. 

    2
    Lundi 8 Février 2016 à 14:01

    Ha ha ! Personne n'est à l'abri, mais j'ai des difficultés a comprendre l'intérêt de continuer à les véhiculer, quand la bonne information est sous son nez. Ca doit être une sorte de plaisir sadique, la minute réac à bon compte, ou l'activation de l'illusion éphémère qu'on fait parti d'une élite... je ne sais pas... :p

    3
    Lundi 8 Février 2016 à 19:29

    Bah ! Je ne sais pas non plus. Le besoin d'exister, peut-être est-ce un truc aussi bête que ça. Jouer au journaliste de pacotille sur son compte FB en diffusant une photo légendée à minima, la regarder se faire liker encore et encore et aussi être partagée, ça donne peut-être un sentiment d'exister.
    Il y a deux minutes, je tombais sur un article de liberation.fr/desintox.

    Ce qui m' "affecte ", c'est le parti pris de l'opposition qui sans vergogne enfonce le clou dans la brèche, par exemple, en manipulant le peu de jugeotte des français: " ...  Ce week-end dans leJDD, François Bayrou s’offre même une tribune et écrit : «Le gouvernement voudrait que j’écrive à sa convenance. Je continuerai à écrire à la mienne ... » Ca me semble assez indigne des représentant du peuple, que de jouer sur sa naïveté (ou sa bêtise, j'hésite). 

    4
    Lundi 8 Février 2016 à 22:19

    C'est vrai que de se faire liker et voir partager ses post est assez flatteur, j'avoue que je trouve sur facebook, le reseau social donc je manque dans ma vie palpable. C'est une formidable opportunité d'ouverture et de connaissance, pour peu qu'on en ait envie.

    Quand à la classe politique, aux élites qui nous gouvernent, celles qui nous utilisent, elles ont perdu leur dignité depuis trop longtemps. Peut être qu'elles doivent à nouveau perdre leur tête. :p

    5
    gilbertilo
    Vendredi 6 Mai 2016 à 11:19

    Vraiment sympa ce blog .Aujourd'hui est un jour de chance .Bonne pêche !

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :