• Petite histoire (suite)

    cocktailJe reprenais le boulot et ma vie comme avant mes vacances. Il sa passa encore un peu plus d’un mois à ce rythme là puis je reçu une invitation à une sauterie. Soirée sushi, dans la boite de production où bossait Vincent. Je n’étais pas certaine d’avoir envie d’y aller. Professionnellement, il faillait que j’y aille. Personnellement, il était temps que je me montre. Faire l’autiste trop longtemps c’était faire passer « l’incident » pour un événement majeur et ma réputation n’y survivrai pas. J’y allais donc. Cette fois, je ne prenais pas le temps de m’apprêter, j’y allais en compagnie de mes collègues juste en sortant du boulot. Je regrettais quand même d’avoir déjà perdu mon bronzage estival. 

    « - Guillaume, chouchou, tu es là ! Alors raconte moi tout, je veux tout savoir. Ca fait trop longtemps que je vie comme une none, je crains d’être complètement dépassée !

    - Ma pauvre, tu n’as rien raté. La vie est un long fleuve tranquille, tu sais bien.

    - Oui, c’est ça, à d’autres ! Qu’est ce que tu me cache ? Ne me dis pas qu’on va parler boulot toute la soirée !

    - Je crains que si, malheureusement !

    - Bon, puisque tu ne veux rien me dire, je vais interroger quelqu’un d’autre. A tout à l’heure.

    Je discutais travail, pendant un long moment, grignotant et buvant, puis je fus harponnée par Joan. Ah Joan! De son vrai nom, Johanne. Mais Joan, ca fait plus, « femme fatale ». Teigne parmi les teignes, elle déteste les femmes, sauf les moches, drague tout ce qui bouge malgré un physique, comment dire, ingrat. 1m50 au garrot, une bonne quinzaine de kilos en trop, cheveux salement décolorés. 

    « - Lyubia, Soka !

    - Joan, tu sais qu’il n’y a que mon prénom de russe. Je ne le comprends pas !

    - Quelle idée aussi d’appeler sa fille comme ça ?

    - Peut-être en hommage à une quelconque arrière grand-mère, perdue dans l’ancien empire soviétique. Sinon, tu vas bien ?

    - Ca fait un siècle qu’on ne te voit plus, tu t’es perdue ?

    - Boulot, vacances, boulot. 

    - En tout cas, tu ne connais pas la dernière !

    - La dernière quoi ?

    - Le dernier secret de polichinelle. Il n’y a que les intéressés qui ne savent pas que tout le monde sait.

    - Et moi, visiblement. 

    - Et toi. Figure toi que nous avons un nouveau couple !

    - Ca, c’est une nouvelle ! Ca ne se fait pas du tout, les coucheries, dans notre église.

    - C’est un couple homosexuel, tu ne veux pas savoir de qui il s’agit ?

    - J’en meurs d’envie ! Homosexuel, quelle abomination !

    - Je ne te le fais pas dire. C’est du gâchis à l’état brut. Notre beau Vincent n’est plus de ce monde.

    - Je le trouve très en forme pour un mort. C’est pas lui, là,  en grande conversation avec notre Guillaume national ?

    - En grande conversation, s’ils s’en tenaient là, encore !

    - Qu’est ce que tu veux dire ?

    - Ah !  ah ! Ca t’intéresse ! Je le savais. Alors écoutes bien ce que je vais te dire, Lyubia, Soka. Guillaume a converti Vincent à sa propre église…

    - Tu veux dire que… Guillaume et Vincent … Tu divagues.

    - Si seulement… J’étais certaine que tu saurais apprécier cette nouvelle à sa juste valeur. Mais ferme la bouche, tu as l’air d’une dinde.

    Je fermais la bouche. Je l’avais bien grande ouverte. 

    - Tout le monde est au courant ?

    - Tout le monde.

    - Et ils pensent que c’est secret ?

    - Oui, ils se sont fait griller comme des bleus. Je ne te parle pas des regards en coins, des cernes, des sourires béats, des matins difficiles, les arrivées et les départs à 5 minutes de décalage, j’en passe... On les a surpris !

    - Surpris ?

    - Oui, tu n’étais pas là alors tu as tout raté.

    - Mais ca date de quand ?

    - Début d’été.

    - Début d’été ? 

    - Eh oui, Lyubia, Soka ! On les a vu se rouler copieusement des pelles, un soir d’été dans un jardin public. Quels romantiques ces homos !

    - Je n’en reviens pas ! Ca alors !

    - Pas trop déçue ?

    - Déçue ? Pourquoi déçue ? »

    Je l’aurais tué. C’est toi la chienne !


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :