• Pourquoi ils ont voté FN ?

    Pourquoi ils ont voté FN ?Tout le monde se pose la question.  Comment, pourquoi on en est arrivés là ?

     

    Je ne suis analyste de rien, spécialiste que de ma petite personne, même si, à la veille de mes 50 ans, un spécialiste qui s’autorise à penser dans les mieux autorisés, qu’il sait ce qu’il pense m’a dit que j’étais « en progrès ». Je profite de cette tribune pour le remercier chaleureusement, grâce à lui, je vais dorénavant m’autoriser à penser et dispenser.

    Pourquoi le FN a récolté autant de votes ?

    - Ma première hypothèse de penseur autorisé, c’est qu’il y a beaucoup plus de cons qu’on ne le croit.
    Dans notre quotidien, nous ne fréquentons que des gens un peu comme nous, et même si nous croisons des cons tous les jours, on se garde bien de parler politique avec eux. Il faut privilégier l’harmonie, même de façade, au boulot, pendant les dîner de famille, au club de sport, etc. Ceux avec qui nous parlons politique ou « société », partagent à peu près les mêmes valeurs. On s’écharpe en toute amitié sur quelques détails, mais dans le fond, nos votes penchent du même coté. Quand on regarde des vidéos des réunions et meetings du FN, on se rend compte qu’il y a de fameux connards/connasses sur cette putain de terre, qu’on en connaît et qu’on les fuit. Je pense par exemple à un ex beau-père, qui, s’il ne votait pas FN, par mépris, jugeant ce parti trop vulgaire, se satisferait tout à fait d’un petit ravalement de façade. Je n'ai jamais parlé politique avec lui. Même si son fils avait quelques griefs, que je saute par dessus la table pour l'étrangler ou que je le traite de merde sans nom avant le dessert aurait eu des répercutions auxquelles je ne voulais pas faire face. Alors j'ai ravalé ma haine. Il y a malheureusement, beaucoup plus de gens que l’on ne croit qui pensent que les Arabes et les noirs ne sont pas tout à fait des êtres humains et qu’il faut les dresser ; que les homosexuels sont des pervers qu’il faut tuer, les féministes des hystériques qu’il faut mater à coup de bite et de baffes. Je passe, vous voyez l’idée. Il y a beaucoup plus de gens que l’on ne croit, qui pensent que si on ne s’en sort pas dans la vie, c’est parce qu’on le veut bien. Que la loi du plus fort est toujours la meilleure. Que si on veut, on peut, ya pas de fumée sans feu, qui vole un œuf vole un bœuf.

    Pour oublier qu’ils ne font pas partie des élites qu’ils défendent, ils tapent sur ceux qui en chient le plus, les minorités boucs émissaires. Détruire leur donne un sentiment de puissance qui compense le mépris d’eux-même. Ils adhèrent à un système de valeurs dont ils sont exclus, mais la nature humaine est faite de telle sorte qu’elle peut croire aux histoires qu’elle se raconte. C’est absurdement humain.

    Il y a les râleurs invétérés, ceux qui ont besoin de trouver un responsable et une solution rapide et facile à tous leurs problèmes. Ces personnes ont souvent la mémoire courte, ça facilite les choses. S’il fallait se souvenir de tous ceux qui nous ont enculés, faudrait pousser le raisonnement, c’est difficile et l’humain n’aime pas la difficulté. Donc ils ont voté à droite, mais comme la droite est décevante, ils ont voté à gauche mais comme la gauche est décevante ils ont voté à droite mais comme pendant 30 ans jusqu'à ce que ça devienne possible de voter FN. Si Mélenchon avait la force de frappe du FN, ils voteraient Mélanchon, ou vert, ou mon cul sur la commode.
    Ce qu’il y a de bien avec le FN, c’est qu’il n’a jamais été au pouvoir. Ou seulement dans des coins dont on a jamais vraiment entendu parler, ou pour faire des truc dont on se fout. Tous pourris, c’est facile à comprendre, et une solution qui n'a encore jamais été essayée : le FN. Après avoir tourné en rond pendant 30 ans, ils foncent dans le mur. Ils se félicitent d’avoir eu ce trait de génie.

    Il y a les désillusionnés revenchards. Ceux-là ont compris qu’il y avait quelque chose d’absurde dans le fait de voter à l’opposé de l’opposé de l’opposé. Mais comme ils ne sont pas allés plus loin que ce constat, et bien, ils se disent que au pire, voter FN, ça ne changera pas grand chose. Tous tous pourris. Au mieux, ils pourront se satisfaire de ne pas être de sous citoyens, comme tous ces cons qui ne se déplacent pas pour voter.

    Il y a aussi les dégueulasses, ceux qui fouillent les poches des morts et des miséreux, qui pensent qu’avec un parti aussi populiste, grossier, et sans complexe de leurs mesquineries et de leurs tares, pourront s’en mettre plein les fouilles. Le FN au pouvoir, personne ne leur reprochera d’être marchand de sommeil, trafiquant d’armes, et de casser du raton le samedi soir entre copains, après avoir violé quelques putes qui l’auront bien cherché. Quelle aubaine ! Qu’un parti aussi nauséabond ait toutes les chances de passer, ça vaut le coup de se lever le cul un dimanche d’hiver.

    Il y a les peureux. Vous savez les mêmes qui, (attention point Godwin en approche) au lieu de planquer les juifs les dénonçaient. Parce qu’on ne sait jamais, ces gens là, quoi qu’on en dise ne sont pas comme nous, et qu’il vont venir égorger nos filles et nos compagnes, ou nous foutre des bombes dans le cul ou nous arroser avec leurs kalash, même si ce ne sont que des bobos qui ont été touchés, n’empêche que moi, j’ai une cousine dont la collègue habite à Paris et que l’année dernière, elle est passée à Châtelet tout à côté de république que si ça se trouve, ça aurait pu être moi. Il y a un arabe dans mon immeuble qui ressemble vachement à l’autre-là, çui qui s’est enfuit, le belge. Oui, ce pays de pervers pédophile ! Que si ça se trouve, en plus, il l’est aussi. D’habitude, je ne vote pas aux régionales, mais là, quand même. C’est qu’il faut être citoyen. Je fais front, je suis unité nationale… je suis Front National

    La France quoi ! Le pays de la culture, des droits de l’homme, et du bon vivre en terrrasse. Celui des chtis à Marseille, de Vichy, et de la vinasse.
    Faut dire qu’on n’est pas aidés. Après 30 ans d’une gouvernance aveugle, de bassesses, de concessions molles et de petits profits, on ne sait plus trop où voter, ni à quoi ça sert de voter. On a pris cher, ces dernières années. On a cumulé quand même. Il y a eu Mitterrand, la force tranquille, ici et maintenant, on va changer le monde, on y a cru, et puis on a été déçus. Et Chirac ! Quelques belles envolées à la De Gaulle, mais quand même, volait pas bien haut. On a touché le fond avec le nain hystérique, Sarkozy, le meilleur ami de Kadhafi. Mais c’était sans compter sur notre sauveur à tous, DSK, le trousseur de domestiques, le fossoyeur de la Grèce. Maintenant on racle le fond, avec Hollande et Valls. On a les élites qu’on mérite, paraît-il. Sérieux ? Nan, j’ai pas mérité ça.

    Dans ma vie d’électrice, j’ai voté PS, parce que j’y ai cru, voté Besancenot pour contester, voté RPR, pour contrer le FN, je me suis abstenue, dégoutée, voté blanc pour signaler, voté nul pour faire chier, Mélanchon, pour essayer.

    Maintenant je fais quoi ?

     


  • Commentaires

    1
    Mardi 15 Décembre 2015 à 23:56

    Je suis tombée par hasard sur votre blog, il est tard et je n'ai pas le temps de tout lire, mais je vais y revenir, je sens qu'ai trouvé un blog intéressant ! J'ai pu lire le début rapidement, sur ce que vous dites à propos des votant du FN, et je me faisais exactement la même réflexion. 

    Alors au plaisir de vous lire !

    2
    Mercredi 16 Décembre 2015 à 19:20

    Mathilde95

    Merci de votre visite. je suis contente que mes mots trouvent un écho. Bienvenue chez moi, au plaisir d'échanger avec vous au fil de vos commentaires.

    A bientôt

    3
    Lundi 28 Mars 2016 à 12:28

    Pourquoi le FN a obtenu autant de votes ? P't'être bien parce qu'il est plus facile d'être un mouton sans grande réflexion plutôt  que  perdre son temps à lire leur programme !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :