• Prêts à tout pour faire parler de soi.

      Quel est le problème, en réalité ? Y a t il même véritablement un problème ? Cette publicité pour une grande marque de bijou a été retirée parce qu'elle était outrageante. Outrageante ? Mais il est où, l'outrage ? Dans la richesse, la jeunesse, la beauté, le narcissisme ? Ha ben non, c'est l'homosexualité. Quelle homosexualité ? Il n'en est même pas question ! C'est pas un peu facile ? Le maire explique qu'il devait retirer ses affiche parce que le rôle de la municipalité est de faire régner l'ordre public. Mais en quoi retirer cette affiche répond à ce critère ? En quoi cette affiche atteint elle l'ordre public ? J'y reviens, c'est la  jeunesse, la richesse, le narcissisme. ? Ne sont ce pas des valeurs de société conformes aux attentes de ceux qui se prétendent choquées ? Il n'est pas question d'homosexualité dans cette affiche (si il en était, cela ne leur donnerait pas raison)

    Tout ça est du n'importe quoi. Je ne crois pas une seconde à la théorie du "Ca gêne les enfants" parce que dans ces cas là, il faut retirer toutes les pubs, tous les messages publiques que les enfants ne comprennent pas d'eux même. Ridicule, personne ne le veut, même si on pourrait y arriver à force de mauvaise foi. 

    Je pense que la vrai motivation, c'est le narcissisme, justement. Les habitants de cette ville bourgeoise s'ennuient. Ils n'ont tellement pas de problème, qu'ils en créent. L'avantage avec les faux problèmes, c'est que l'on peut les changer quand on en est lassé. Dans ce cas précis, je parierais bien que de médisances, en cancans, d'envie de se faire mousser, en zèle déplacé, on a fait une affaire médiatique d'un non événement. Et la presse s'en empare, des associations LGTB, et puis vous, et puis moi. Enfin, on parle des habitants de cette ville et surtout de son maire. Ils acquièrent une petite notoriété de pacotille, c'est du niveau des "anges de la télé réalité" et ça marche. Au passage, remarquons que dans l'article, il y a quelques liens. Le nom de la marque, celui de l'entreprise de d'affichage, le nom du maire, celui de son parti, et enfin de l'actrice sur l'affiche. Les noms des associations LGTB, par exemple... ne sont pas reliés. Bon, ok,c'est le figaro. Le nom du photographe non plus. Je ne peux m'empêcher de penser que ça fait un joli coup de pub et les habitants concernés doivent se sentir importants. (sont passé dans le journal) En femme de spectacle, il y a une chose que je sais, quand il n'y a pas de spectateur, on annule le show. Tout cela est navrant de bêtise. 

    (oui, j'en parle aussi, c'est paradoxal, je sais.)

     


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :