• visage

    Comme je t'aime petite chose
    Tu es couchée là, devant moi
    Sur une table de fer tu reposes
    Abandonnée, tu m'abandonnes moi.

    Délivres toi du sort
    S'il te plaît reviens-moi

    Je t'aime si fort et déjà
    Tu es partie attends-moi
    Que je me couche tout contre toi
    Glissons ensemble au delà

    Délivres moi la mort
    S'il te plaît délivres moi

    Ta vie coule de mes veines
    Elle s'échappe et tout bas
    Le souvenir des joies vaines
    Me tue, je ne meurt pas

    Délivres toi du sort
    S'il te plaît reviens-moi
    Délivres moi ta mort
    S'il te plaît délivres-moi


    1 commentaire
  •  

    Je me promet d'écrire ce que je pense, ce que j'imagine, sans restriction ni censure, ou presque...

    Le meilleur reste à venir.

    Oh, oh, je n'ose... Cela fait plusieurs jours que j'y pense, j'y rumine et ce soir je me suis décidée. Je me suis jetée dans les paramètres, me suis battue avec les polices , mon blog est là, prêt à l'emploi. Je fonce vers mon open office, ma première phrase est prête , je la livre et .....  .... .... Beurp ! C'est tout ce que j'arrive à faire. Ok! Alors ma première note est un hoquet. Et comme je le disais plus haut, le meilleur reste à venir. Enfin, je l'espère...


    votre commentaire