• Tout n'est que fiction N°3

    008_seine_BPElles s'est assise sur le rebord, les coudes sur les genoux, la tête dans ses mains, elle goûte son amertume. N'en pense rien, pas encore. Elle a besoin d'un peu de temps. Elle goûte encore. Elle sait que si elle reste là assez longtemps elle aura mal, puis pleurera et enfin ne sentira plus rien. Elle se demande pourquoi elle fait cela. C'est cliché, ridicule et improductif. Se sentir vivante et puis morte, à quoi bon ? Une vieille habitude, peut être, ou un shoot. Elle attends. L'envie lui passe. C'est le vide en elle. Elle se sent en manque. Aller plus profond dans le vide, pourquoi pas. Le vide et l'espace. Elle visite son vide. Il est plein de regrets, de peurs, d'interrogations. Un vide encombré. Elle regarde son pied... Inintéressant ! Elle regarde ses mains, ongles rongés. Mauvaise habitude, encore. Elle suis du regard un pigeons qui vole au dessus d'elle. C'est moche un pigeon. Intérieur et extérieur, même constat. Rien de passionnant !

     

    Elle met sa main dans sa poche et redécouvre sous ses doigts, une barre chocolaté. Elle en fixe l'image au fond de sa tête. Un afflux de salive envahie sa bouche. Elle ferme les yeux. Elle voit la barre chocolatée dans son emballage. Elle voit la barre chocolatée sans son emballage. Nouvel afflux de salive. Elle croque la barre chocolatée. Elle déglutie. Elle croque encore, plus rien. Rien ne se passe. Elle ouvre les yeux, ferme les yeux, voit la barre chocolatée sans son emballage, rien. Elle croque la barre chocolatée, rien. Elle ouvre les yeux, ferme les yeux, recommence, toujours rien. Elle prend la barre chocolatée, l'ouvre, la mange. Explosion de salive. Sa langue la picote. Elle mâche lentement, le caramel mêlé au chocolat envahissent sa bouche. Ça c'est du plaisir !

     

    Il n'y a plus de barre chocolatée. Elle a nettoyée sa bouche avec sa langue, plus une trace. Elle est un peu écœurée. Cependant elle aimerait savourer encore ce plaisir intense qui l'a envahie toute à l'heure. Il ne reste plus que ce petit écœurement et une touche de culpabilité. Elle va grossir. Elle pense à son ventre. Elle sent la ceinture de son pantalon qui la serre un peu trop. Elle voit ces ventres plats de magazines. Elle aime ces petits plis secs sur le ventre des mannequins. Elle ne les auras jamais. Elle se redresse et respire un bon coup pour évacuer. Rien ne se passe. Elle respire et souffle un peu plus fort. Mouais, pas terrible. Elle se lève, part en marchant vite. Une deux, une deux, une deux, elle trottine. Une deux, une deux, une deux, elle courre ! Elle va suer et éliminer tout ce gras. Une deux, une deux, une deux, elle a un point de coté. Ce ne sera pas pour aujourd'hui, finalement. Demain, peut être. Non, c'est trop bête ! Il faut que je fasse un effort ! Une deux, une deux, une deux, aille ! Ça fait mal ! Allez tiens bon ! Elle voit son bus, accélère sa course. Monte dedans, s'affale sur le premier siège libre. Merde ! J'ai pris le bus. C'est pas comme ça que je vais éliminer. C'est pas grave, demain. Demain, elle se lèvera tôt et ira courir dans les bois. Voilà, ça c'est bien. C'est décidé, elle ira courir demain matin dans les bois... Si elle se lève... Ah la la ! Va chier ! T'as pas un peu fini ton cinéma ! Elle sourit, prend son livre. Des conneries tout ça. J'aurais mieux fait de le prendre avant, ça m'aurait passé le coup de mou et j'aurais pas bouffé. Bon, c'est comme ça. Pas grave. Son esprit se rempli d'images, son corps se détends. Elle rate son arrêt. Merde ! Quelle conne ! Bon, je rebrousse chemin a pied. Juste un peu plus long. Ça me fera perdre des calories. Comme quoi, rien ne vaut la lecture ! Ça va mieux. Vraiment mieux.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 2 Septembre 2009 à 21:38
    Lartémizia
    J'aime
    J'aime bien tes textes. Alors, juste ce petit mot pour t'encourager à continuer
    Bisous
    2
    Onze
    Vendredi 4 Septembre 2009 à 21:38
    Onze
    Merci
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :